Dans le domaine technologique, les cartes électroniques sont essentielles. Elles composent la plupart des produits et gadgets disponibles aujourd’hui sur le marché. Le rôle de ces cartes est de connecter les composants électroniques entre eux et de les faire fonctionner de manière coordonnée. Il faut juste noter que la fabrication de tels outils est complexe. Quel en est le processus et comment obtenir une carte efficace ? 

Les différentes étapes du processus de fabrication des cartes électroniques

Le processus de fabrication des cartes électroniques se compose de plusieurs phases distinctes et qui sont toutes importantes. Pour en apprendre plus sur une telle activité, il est conseillé de naviguer vers le site de l’entreprise qui cumule la plus longue expérience du domaine.

La phase de conception

Elle est la première étape pour tous les professionnels impliqués dans la tâche. Il s’agit ici de concevoir la carte électronique. En termes plus clairs et plus simples, les professionnels doivent définir la forme, la taille et l’emplacement des différents composants. Ce travail est généralement effectué à l’aide d’un logiciel de conception assistée par ordinateur (CAO). 

La phase de fabrication

Dès la deuxième étape, les professionnels sont plongés dans l’effectivité de la production. Ici, ils fabriquent la carte électronique. Pour cela, ils commencent par la création du substrat. Généralement constitué d’un matériau composite comme le FR-4, Le substrat est la base de la carte électronique. 

Une fois obtenu, le substrat est découpé à la forme et à la taille souhaitées. Ensuite, les pistes et les pastilles y sont imprimées. Pour informations, les pistes sont les connexions électriques qui relient les composants entre eux. Les pastilles, quant à elles, sont des points de soudure sur lesquels les composants sont soudés.

Si la carte électronique comporte plusieurs couches, l’équipe les assemble les unes sur les autres. Ensuite, les trous sont utilisés pour relier les différentes couches. Cette partie se fait par perçage ou par gravure. 

La phase de test

La troisième et dernière étape sert à tester la carte électronique pour analyser son fonctionnement et se rendre compte de son efficacité. Ces tests sont réalisés avec des équipements de test automatiques. Les tests typiques comprennent :

  • le test de continuité, qui vérifie que les pistes sont connectées entre elles ;
  • le test de court-circuit, qui analyse les conductions entre les pistes pour voir s’il n’y a pas de courts-circuits entre les pistes ;
  • le test de fonction pour voir si la carte électronique fonctionne correctement.

Les matériaux et composants essentiels

Pour réussir la fabrication des cartes électroniques, les entreprises spécialisées ont besoin d’une variété de matériaux et des composants spécifiques. Ceux qui sont les plus importants et les plus urgents sont le substrat, les pistes, les pastilles et les composants.  

Le substrat est la base de la carte électronique. Sa constitution est faite d’un matériau composite. Les pistes, elles, sont les connexions électriques qui relient les composants entre eux. 

Elles sont imprimées sur le substrat à l’aide d’une imprimante à sérigraphie. Quant aux pastilles, elles sont des points de soudure sur lesquels les composants sont soudés. Elles sont imprimées sur le substrat à l’aide d’une imprimante à sérigraphie.

Les meilleures pratiques et normes pour la fabrication des cartes électroniques

La fabrication de carte de haute qualité nécessite le respect de certaines règles et pratiques instaurées par l’industrie. Il s’agit notamment de : 

  • l’utilisation de matériaux et composants de haute qualité ;
  • la mise en œuvre de contrôles de qualité rigoureux ;
  • la formation continue et la qualification du personnel ;
  • toutes les normes de l’industrie comme celle internationale pour la fabrication de circuits imprimés ou encore la norme internationale pour la fiabilité des cartes électroniques.

Les contrôles qualité, tests et les dernières innovations

Le contrôle qualité est vraiment important dans le processus de fabrication des cartes. En fait, c’est là qu’il faut vérifier que les produits répondent aux exigences spécifiées. Par ailleurs, le domaine de la production de cartes est en constante évolution. 

Ce qui fait que de nouvelles solutions et technologies sont tout le temps mises en avant. Les dernières innovations en matière de fabrication de cartes électroniques comprennent entre autres l’impression 3D grâce à laquelle il peut maintenant avoir des composants de formes complexes.