Petit rappel pour les propriétaires de véhicules : le covering est une technique qui permet de recouvrir la carrosserie. Que ce soit en partie ou en totalité, vous obtenez un look personnalisé. D’ailleurs, c’est la solution idéale plutôt que la peinture. Cela dit, il existe 2 types de covering pour la finition, vous avez le film 2D et le film 3D. Le souci, c’est qu’en apparence, on a l’impression d’avoir le même résultat, mais avec quelques différences. Pour un meilleur choix, on vous fait savoir sur ce guide comment les différencier. 

Le covering 2D : idéale pour les surfaces plates

Le film 2D est l’entrée de gamme pour ce qui est du covering. C’est une proposition pour les surfaces plates et les parties moins courbées comme les capots et les toits. Le covering 2D est composé de plusieurs éléments qui font que le film est imperméable.

Sujet a lire : Quels critères prendre en compte lors du choix d'un parasol promotionnel ?

Sous une forte température, ce dernier peut se déformer, et il ne s’adaptera pas à la forme de la voiture. En plus, sa qualité est faite pour pimper le véhicule grâce à une colle adhérente qui s’installer facilement et à long terme sur la carrosserie. Donc, le film 2D reste l’idéal pour un covering partiel. Pour en savoir plus, via cette page, vous avez toutes les informations. 

Le covering 3D : idéale pour les surfaces bombées

Si vous voulez relooker des éléments de la voiture, on vous recommande le covering 3D. Il s’agit d’une finition qui peut s’adapter sur :

A lire en complément : Entreprise spécialisée en installation de climatisation : combien coûte chaque prestation ?

  • Les ailes
  • Les pare-chocs
  • Les rétroviseurs
  • La totalité de la voiture

Le film 3D étant sensible au thermoformage peut s’adapter à n’importe quelle forme. Si par exemple, l’envie de covering suivant la forme du support vous tente, il faut passer par le chauffage du film. À l’aide d’un décapeur thermique, le revêtement arrive à se déformer facilement.  

Comment réussir l’application du covering ?

N’ayez aucune crainte, le covering est un bon choix. Seulement, il faut toujours penser à ce qui est de meilleur pour garantir la pause. Pour avoir une voiture sublime, et même une moto, une préparation minutieuse doit être faite. Pour ce faire, il faut dégraisser, nettoyer et essuyer toute la surface. Le covering doit épouser parfaitement le véhicule, d’où les impuretés ne sont pas les bienvenues. 

C’est une technique qui consiste à ne laisser aucune présence de bulle, car cela peut ruiner les efforts. Bien évidemment, seul un expert garantit une pose parfaite. 

2D ou 3D : quelle est la différence de coût entre ces deux options ?

En ce qui concerne le covering 2D, il faut prévoir entre 10 et 25 euros par m² sans la pose. Ce coût inclut seulement le covering, l’atelier et les services de livraison, mais pas la pose. 

Alors que pour le covering 3D, ce sera entre 19 et 65 euros par m², avec la pose en sus. 

Ce qui signifie que la pose fait partie des prestations supplémentaires avec un coût plus élevé. Après calcul, le covering 3D revient plus cher, ce qui est normal bien sûr.