De bonnes notions dans le domaine du marché financier, des lois fiscales ainsi que dans les stratégies marketing ne garantissent pas une grande réussite en affaires.  Pourquoi ne pas faire appel à un conseiller financier ? Quel est le rôle du conseiller financier ?

Les missions d’un conseiller financier

Pour trouver un conseiller financier, il faut se rendre dans une banque. On les retrouve également dans les entreprises de gestion de patrimoine.

Avez-vous vu cela : Quel est le salaire de base d'un ingénieur agronome ?

Ils ont pour tâche de partager leurs connaissances du monde des finances avec leurs clients. Ils doivent aussi proposer les meilleures options de placements financiers à ces derniers. Finalement, le conseiller financier aide son client à obtenir une meilleure rentabilité sur ses activités.

Pour y parvenir, le professionnel prend au préalable le soin d’évaluer la santé financière de son client. Il peut ainsi se permettre d’appliquer une stratégie adaptée à son patrimoine. Cliquez sur Blog Business & Finance pour tout savoir de l’actualité financière.

A lire aussi : C'est quoi le management situationnel ?

Comment choisir son conseiller financier ?

La profession de conseiller financier est soumise à une réglementation bien précise. Les experts les plus fiables ont une certification. En effet, ils doivent répondre à certains critères :

●     L’âge

●     L’honorabilité

●     Les compétences professionnelles

●     La possession d’une assurance

Seuls les services de l’AMF se chargent de donner la certification en tant que conseiller en investissement financier. Pour choisir l’expert idéal, il faut se renseigner auprès de l’AMF.  Dans certains cas, on peut vérifier que la personne choisie  répond aux exigences requises par le service de réglementation AMF.

Ce qu’un expert financier ne peut faire

Avoir un conseiller financier, c’est bien. Cependant, il y a certaines choses qu’il ne peut faire. La bonne marche des activités de votre entreprise dépend de l’entrepreneur. Les décisions à prendre ne dépendent que de lui.

En effet, comme son nom l’indique, le conseiller financier doit donner un conseil et non prendre des décisions. Pour mettre en œuvre les conseils reçus, il faut se tourner vers la personne indiquée (avocat, notaire, gestionnaire de portefeuille).

Le travail du conseiller se limite à un suivi régulier. Il pourra ainsi s’assurer que l’entreprise met réellement en place les conseils indiqués.

L’un des premiers conseils qui forcément ne nécessite par l’expérience d’un conseiller, c’est : Investir en fonction du projet et des résultats attendus.

Comment investir en fonction de ses projets ?

Pour procéder à un réel investissement rentable, nous recommandons de définir de véritables objectifs. Cela permet de connaître l’évolution de ses activités. Ils peuvent différer d’un individu à l’autre :

 

●     Constituer un véritable fond d’épargne : Le conseiller use de son expertise pour éviter que le client ne fasse des erreurs.

●     Établir une stratégie d’épargne pour la retraite : Ici le conseiller doit établir un plan efficace pour permettre au client d’économiser sur du long terme.

●     Constituer un véritable patrimoine financier.

●     Optimiser sa fiscalité : pour les conseils de fiscalité, faites appel à un expert CIF.