Les Spamtraps sont des dispositifs utilisés pour limiter les spammeurs et autres expéditeurs qui utilisent de mauvaises techniques de gestion des contacts. Ces pièges à spam peuvent être un casse-tête pour de nombreuses entreprises lorsqu’il s’agit de courrier électronique. Toutefois, ces entreprises peuvent garantir que leurs courriels atteignent les boîtes de réception de leurs destinataires en suivant les bonnes procédures et les bons procédés. 

Qu’est-ce qu’un Spamtrap ?

Ils permettent de filtrer les tentatives d’hameçonnage et autres fraudes afin de s’assurer que vous ne recevez que les messages utiles, et donc les informations que vous souhaitez réellement. Les fournisseurs d’accès à Internet et d’autres sociétés, comme celles qui créent des listes noires, déploient fréquemment ce genre de dispositifs. Il existe notamment des solutions pour contourner ces Spamtraps, vous pouvez accéder à l’une d’entre elles à cette adresse

A lire aussi : Expert en référencement : les raisons de lui confier son site

Un Spamtrap est spécifiquement défini comme un faux compte de messagerie électronique qui a été utilisé par une personne authentique, mais qui est maintenant inactif. Les Spamtraps permettent de trouver les adresses électroniques des spammeurs qui les ont envoyés. Un système automatique enregistre les données de l’expéditeur lorsqu’une personne tente de transmettre un spam à un Spamtrap. Il existe notamment plusieurs sortes de Spamtraps.

Des Spamtraps de type pristine
Ces nouveaux comptes de messagerie créés spécialement pour servir d’adresses pièges sont aussi connus sous le nom de « honeypots ». Ces adresses sont capables de produire des rapports de spam précis, car elles n’ont jamais été utilisées et n’ont pas d’historique ou de réputation. Ces adresses électroniques sont publiées en ligne à divers endroits. Lorsqu’un courrier électronique est envoyé à l’une de ces adresses pièges, un spambot l’a déjà recueilli, ce qui en fait un spam. Lorsque les entreprises utilisent des listes de contacts achetées ou des robots pour collecter des adresses électroniques sur le web, elles courent le risque de tomber dans des pièges à spam de ce type.

A voir aussi : La révolution de l'éducation grâce à des expériences d'apprentissage personnalisées avec chatbot GPT

Des Spamtraps utilisant des domaines ou des adresses recyclées

Même après qu’il ait été prétendument désactivé, les acteurs de l’anti-spam peuvent acheter et faire revivre un nom de domaine qui n’est plus utilisé par une entreprise ou un particulier, pour traquer les expéditeurs d’e-mails qui utilisent ses adresses. En ce qui concerne les Spamtraps à adresses recyclées, il s’agit d’adresses électroniques de personnes dont les comptes ont existé à un moment donné, mais ont été fermés par les FAI ou les clients de messagerie après une longue période d’inactivité. 

Les acteurs de l’anti-spam peuvent rouvrir le compte pour tracer les e-mails reçus à cette adresse. Un expéditeur ne vérifie jamais si ses e-mails sont « recherchés » s’il a envoyé un message à cette adresse. Pour cette raison, il est essentiel de purger fréquemment les adresses inactives de vos listes de contacts.